PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

ALTER AGGREGATE

ALTER AGGREGATE — Modifier la définition d'une fonction d'agrégat

Synopsis

+ALTER AGGREGATE nom ( signature_agrégat ) RENAME TO nouveau_nom
ALTER AGGREGATE nom ( signature_agrégat ) OWNER TO ouveau_propriétaire
ALTER AGGREGATE nom ( signature_agrégat ) SET SCHEMA nouveau_schéma

where signature_agrégat is:

* |
[ mode_arg ] [ nom_arg ] type_arg [ , ... ] |
[ [ mode_arg ] [ nom_arg ] type_arg [ , ... ] ] ORDER BY [ mode_arg ] [ nom_arg ] type_arg [ , ... ]

  

Description

ALTER AGGREGATE change la définition d'une fonction d'agrégat.

Seul le propriétaire de la fonction d'agrégat peut utiliser ALTER AGGREGATE. Pour modifier le schéma d'une fonction d'agrégat, il est nécessaire de posséder le droit CREATE sur le nouveau schéma. Pour modifier le propriétaire de la fonction, il faut être un membre direct ou indirect du nouveau rôle propriétaire, rôle qui doit en outre posséder le droit CREATE sur le schéma de la fonction d'agrégat. Ces restrictions assurent que la modification du propriétaire ne permet pas d'aller au-delà de ce que permet la suppression et la recréation d'une fonction d'agrégat. Toutefois, un superutilisateur peut modifier la possession de n'importe quelle fonction d'agrégat.

Paramètres

nom

Le nom (éventuellement qualifié du nom du schéma) de la fonction d'agrégat.

mode_arg

Le mode d'un argument : IN or VARIADIC. La valeur par défaut est IN.

nom_arg

Le nom d'un argument. Notez que ALTER AGGREGATE ne fait pas réellement attention aux noms des arguments car seuls les types de données des arguments sont nécessaires pour déterminer l'identité de la fonction d'agrégat.

type_arg

Un type de données en entrée sur lequel la fonction d'agrégat opère. Pour référencer une fonction d'agrégat sans argument, écrivez * à la place de la liste des argument specifications. Pour référencer une fonction d'agrégat avec ensemble trié, ajoutez ORDER BY entre les spécifications des arguments direct et agrégé.

nouveau_nom

Le nouveau nom de la fonction d'agrégat.

nouveau_propriétaire

Le nouveau propriétaire de la fonction d'agrégat.

nouveau_schema

Le nouveau schéma de la fonction d'agrégat.

Notes

La syntaxe recommandée pour référencer un agrégat dont l'ensemble est trié revient à écrire ORDER BY entre les spécifications de l'argument direct et de l'argument agrégé, dans le même style que CREATE AGGREGATE(7). Néanmoins, cela fonctionnera aussi d'omettre ORDER BY en plaçant uniquement les spécifications de l'argument direct et de l'argument agrégé. Dans cette forme abréviée, si VARIADIC "any" a été utilisé à la fois dans l'argument direct et l'argument agrégé, écrire VARIADIC "any" seulement une fois.

Exemples

Renommer la fonction d'agrégat mamoyenne de type integer en ma_moyenne :

              ALTER AGGREGATE mamoyenne(integer) RENAME TO ma_moyenne;
   

Changer le propriétaire de la fonction d'agrégat mamoyenne de type integer en joe :

              ALTER AGGREGATE mamoyenne(integer) OWNER TO joe;
   

Pour déplacer l'agrégat mon_pourcentage dont l'argument direct est de type float8 et l'argument agrégé de type integer dans le schéma mon_schema :

              ALTER AGGREGATE mamoyenne(integer) SET SCHEMA mon_schema;
ALTER AGGREGATE mon_pourcentage(float8 ORDER BY integer) SET SCHEMA mon_schema;
   

Ceci fonctionne aussi :

ALTER AGGREGATE mon_pourcentage(float8, integer) SET SCHEMA mon_schema;
   

Compatibilité

Il n'y a pas de commande ALTER AGGREGATE dans le standard SQL.