PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

ANALYZE

ANALYZE — Collecter les statistiques d'une base de données

Synopsis

ANALYZE [ VERBOSE ] [ nom_table [ (nom_colonne [, ...] ) ] ]
  

Description

ANALYZE collecte des statistiques sur le contenu des tables de la base de données et stocke les résultats dans le catalogue système pg_statistic. L'optimiseur de requêtes les utilise pour déterminer les plans d'exécution les plus efficaces.

Sans paramètre, ANALYZE examine chaque table de la base de données courante. Avec un paramètre, ANALYZE examine seulement la table concernée. Il est possible de donner une liste de noms de colonnes, auquel cas seules les statistiques concernant ces colonnes sont collectées.

Paramètres

VERBOSE

L'affichage de messages de progression est activé.

nom_table

Le nom (éventuellement qualifié du nom du schéma) de la table à analyser. Si cette indication est omise, toutes les tables standards (mais pas les tables distantes) de la base de données sont analysées.

nom_colonne

Le nom d'une colonne à analyser. Par défaut, toutes les colonnes le sont.

Sorties

Quand VERBOSE est spécifié, ANALYZE affiche des messages de progression pour indiquer la table en cours de traitement. Diverses statistiques sur les tables sont aussi affichées.

Notes

Les tables distantes sont analysées seulement lorsqu'elles sont explicitement ciblées. Certains wrappers de données distantes ne supportent pas encore ANALYZE. Si le wrapper de la table distante ne supporte pas ANALYZE, la commande affiche un message d'avertissement et ne fait rien de plus.

Dans la configuration par défaut de PostgreSQL™, le démon autovacumm (voir Section 23.1.6, « Le démon auto-vacuum ») l'analyse automatique des tables quand elle est remplie de données sont la première fois, puis à chaque fois qu'elles sont modifiées via les opérations habituelles. Quand l'autovacuum est désactivé, il est intéressant de lancer ANALYZE périodiquement ou juste après avoir effectué de grosses modifications sur le contenu d'une table. Des statistiques à jour aident l'optimiseur à choisir le plan de requête le plus approprié et améliorent ainsi la vitesse du traitement des requêtes. Une stratégie habituelle pour les bases de données principalement en lecture consiste à lancer VACUUM(7) et ANALYZE une fois par jour, au moment où le serveur est le moins sollicité. (Cela ne sera pas suffisant en cas de grosse activité en mise à jour.)

ANALYZE ne requiert qu'un verrou en lecture sur la table cible. Il peut donc être lancé en parallèle à d'autres activités sur la table.

Les statistiques récupérées par ANALYZE incluent habituellement une liste des quelques valeurs les plus communes dans chaque colonne et un histogramme affichant une distribution approximative des données dans chaque colonne. L'un ou les deux peuvent être omis si ANALYZE les juge inintéressants (par exemple, dans une colonne à clé unique, il n'y a pas de valeurs communes) ou si le type de données de la colonne ne supporte pas les opérateurs appropriés. Il y a plus d'informations sur les statistiques dans le Chapitre 23, Planifier les tâches de maintenance.

Pour les grosses tables, ANALYZE prend aléatoirement plusieurs lignes de la table, au hasard, plutôt que d'examiner chaque ligne. Ceci permet à des tables très larges d'être examinées rapidement. Néanmoins, les statistiques ne sont qu'approximatives et changent légèrement à chaque fois qu'ANALYZE est lancé, même si le contenu réel de la table n'a pas changé. Cela peut résulter en de petites modifications dans les coûts estimés par l'optimiseur affichés par EXPLAIN(7). Dans de rares situations, ce non-déterminisme entraîne le choix par l'optimiseur d'un plan de requête différent entre deux lancements d'ANALYZE. Afin d'éviter cela, le nombre de statistiques récupérées par ANALYZE peut être augmenté, comme cela est décrit ci-dessous.

L'étendue de l'analyse est contrôlée par l'ajustement de la variable de configuration default_statistics_target ou colonne par colonne en initialisant la cible des statistiques par colonne avec ALTER TABLE ... ALTER COLUMN ... SET STATISTICS (voir ALTER TABLE(7)). Cette valeur cible initialise le nombre maximum d'entrées dans la liste des valeurs les plus communes et le nombre maximum de points dans l'histogramme. La valeur cible par défaut est fixée à 100 mais elle peut être ajustée vers le haut ou vers le bas afin d'obtenir un bon compromis entre la précision des estimations de l'optimiseur, le temps pris par ANALYZE et l'espace total occupé dans pg_statistic. En particulier, initialiser la cible des statistiques à zéro désactive la collecte de statistiques pour cette colonne. Cela peut s'avérer utile pour les colonnes qui ne sont jamais utilisées dans les clauses WHERE, GROUP BY ou ORDER BY des requêtes puisque l'optimiseur ne fait aucune utilisation des statistiques de ces colonnes.

La plus grande cible de statistiques parmi les colonnes en cours d'analyse détermine le nombre de lignes testées pour préparer les statistiques de la table. Augmenter cette cible implique une augmentation proportionnelle du temps et de l'espace nécessaires à l'exécution d'ANALYZE.

Une des valeurs estimées par ANALYZE est le nombre de valeurs distinctes qui apparaissent dans chaque colonne. Comme seul un sous-ensemble des lignes est examiné, cette estimation peut parfoir être assez inexacte, même avec la cible statistique la plus large possible. Si cette inexactitude amène de mauvais plans de requêtes, une valeur plus précise peut être déterminée manuellement, puis configurée avec ALTER TABLE ... ALTER COLUMN ... SET (n_distinct = ...) (voir ALTER TABLE(7) pour plus de détails).

Si la table en cours d'analyse a un ou plusieurs enfants, ANALYZE récupérera deux fois les statistiques : une fois sur les lignes de la table parent seulement et une deuxième fois sur les lignes de la table parent et de tous ses enfants. Ce deuxième ensemble de statistiques est nécessaire lors de la planification des requêtes qui traversent l'arbre d'héritage complet. Néanmoins, le démon autovacuum ne considérera que les insertions et mises à jour sur la table parent elle-même pour décider du lancement automatique d'un ANALYZE sur cette table. Si des lignes sont rarement insérées ou mises à jour dans cette table, les statistiques d'héritage ne seront à jour que si vous lancez manuellement un ANALYZE.

Si certaines tables filles sont des tables externes dont les wrappers de données externes ne supportent pas ANALYZE, ces tables filles sont ignorées lors de la récupération de statistiques pour l'héritage.

Si la table en cours d'analyse est entièrement vide, ANALYZE n'enregistrera pas les nouvelles statistiques pour cette table. Toutes les statistiques existantes seront conservées.

Compatibilité

Il n'existe pas d'instruction ANALYZE dans le standard SQL.