PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

14.2. Statistiques utilisées par le planificateur

Comme nous avons vu dans la section précédente, le planificateur de requêtes a besoin d'estimer le nombre de lignes récupérées par une requête pour faire les bons choix dans ses plans de requêtes. Cette section fournit un aperçu rapide sur les statistiques que le système utilise pour ces estimations.

Un élément des statistiques est le nombre total d'entrées dans chaque table et index, ainsi que le nombre de blocs disque occupés par chaque table et index. Cette information est conservée dans la table pg_class sur les colonnes reltuples et relpages. Nous pouvons la regarder avec des requêtes comme celle-ci :

SELECT relname, relkind, reltuples, relpages
FROM pg_class
WHERE relname LIKE 'tenk1%';

       relname        | relkind | reltuples | relpages
----------------------+---------+-----------+----------
 tenk1                | r       |     10000 |      358
 tenk1_hundred        | i       |     10000 |       30
 tenk1_thous_tenthous | i       |     10000 |       30
 tenk1_unique1        | i       |     10000 |       30
 tenk1_unique2        | i       |     10000 |       30
(5 rows)

Ici, nous pouvons voir que tenk1 contient 10000 lignes, comme pour ses index, mais que les index sont bien plus petits que la table (ce qui n'est pas surprenant).

Pour des raisons d'efficacité, reltuples et relpages ne sont pas mises à jour en temps réel, et du coup, elles contiennent habituellement des valeurs un peu obsolètes. Elles sont mises à jour par les commandes VACUUM, ANALYZE et quelques commandes DDL comme CREATE INDEX. Une opération VACUUM ou ANALYZE qui ne parcourt pas la table entièrement (ce qui est le cas le plus fréquent) augmentera de façon incrémentale la valeur de reltuples sur la base de la partie de la table qu'elle a parcouru, résultant en une valeur approximative. Dans tous les cas, le planificateur mettra à l'échelle les valeurs qu'il aura trouver dans pg_class pour correspondre à la taille physique de la table, obtenant ainsi une approximation plus proche de la réalité.

La plupart des requêtes ne récupère qu'une fraction des lignes dans une table à cause de clauses WHERE qui restreignent les lignes à examiner. Du coup, le planificateur a besoin d'une estimation de la sélectivité des clauses WHERE, c'est-à-dire la fraction des lignes qui correspondent à chaque condition de la clause WHERE. L'information utilisée pour cette tâche est stockée dans le catalogue système pg_statistic. Les entrées de pg_statistic sont mises à jour par les commandes ANALYZE et VACUUM ANALYZE et sont toujours approximatives même si elles ont été mises à jour récemment.

Plutôt que de regarder directement dans pg_statistic, il est mieux de visualiser sa vue pg_stats lors de l'examen manuel des statistiques. pg_stats est conçu pour être plus facilement lisible. De plus, pg_stats est lisible par tous alors que pg_statistic n'est lisible que par un superutilisateur (ceci empêche les utilisateurs non privilégiés d'apprendre certains choses sur le contenu des tables appartenant à d'autres personnes à partir des statistiques. La vue pg_stats est restreinte pour afficher seulement les lignes des tables lisibles par l'utilisateur courant). Par exemple, nous pourrions lancer :

SELECT attname, inherited, n_distinct,
       array_to_string(most_common_vals, E'\n') as most_common_vals
FROM pg_stats
WHERE tablename = 'road';

 attname | inherited | n_distinct |          most_common_vals
---------+-----------+------------+------------------------------------
 name    | f         |  -0.363388 | I- 580                        Ramp+
         |           |            | I- 880                        Ramp+
         |           |            | Sp Railroad                       +
         |           |            | I- 580                            +
         |           |            | I- 680                        Ramp
 name    | t         |  -0.284859 | I- 880                        Ramp+
         |           |            | I- 580                        Ramp+
         |           |            | I- 680                        Ramp+
         |           |            | I- 580                            +
         |           |            | State Hwy 13                  Ramp
(2 rows)
   

Notez que deux lignes sont affichées pour la même colonne, une correspondant à la hiérarchie d'héritage complète commençant à la table road (inherited=t), et une autre incluant seulement la table road elle-même (inherited=f).

Le nombre d'informations stockées dans pg_statistic par ANALYZE, en particulier le nombre maximum d'éléments dans les tableaux most_common_vals et histogram_bounds pour chaque colonne, peut être initialisé sur une base colonne-par-colonne en utilisant la commande ALTER TABLE SET STATISTICS ou globalement en initialisant la variable de configuration default_statistics_target. La limite par défaut est actuellement de cent entrées. Augmenter la limite pourrait permettre des estimations plus précises du planificateur, en particulier pour les colonnes ayant des distributions de données irrégulières, au prix d'un plus grand espace consommé dans pg_statistic et en un temps plus long pour calculer les estimations. En revanche, une limite plus basse pourrait être suffisante pour les colonnes à distributions de données simples.

Le Chapitre 67, Comment le planificateur utilise les statistiques donne plus de détails sur l'utilisation des statistiques par le planificateur.