PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

DELETE

DELETE — Supprimer des lignes d'une table

Synopsis

[ WITH [ RECURSIVE ] requête_with [, ...] ]
DELETE FROM [ ONLY ] nom_table [ * ] [ [ AS ] alias ]
    [ USING liste_using ]
    [ WHERE condition | WHERE CURRENT OF nom_curseur ]
    [ RETURNING * | expression_sortie [ [ AS ] output_name ] [, ...] ]
  

Description

DELETE supprime de la table spécifiée les lignes qui satisfont la clause WHERE. Si la clause WHERE est absente, toutes les lignes de la table sont supprimées. Le résultat est une table valide, mais vide.

[Astuce]

Astuce

TRUNCATE(7) est une extension PostgreSQL™ qui fournit un mécanisme plus rapide de suppression de l'ensemble des lignes d'une table.

Il existe deux façons de supprimer des lignes d'une table en utilisant les informations d'autres tables de la base de données : les sous-sélections ou la spécification de tables supplémentaires dans la clause USING. La technique la plus appropriée dépend des circonstances.

La clause RETURNING optionnelle fait que DELETE calcule et renvoie le(s) valeur(s) basée(s) sur chaque ligne en cours de suppression. Toute expression utilisant les colonnes de la table et/ou les colonnes de toutes les tables mentionnées dans USING peut être calculée. La syntaxe de la liste RETURNING est identique à celle de la commande SELECT.

Il est nécessaire de posséder le droit DELETE sur la table pour en supprimer des lignes, et le droit SELECT sur toute table de la clause USING et sur toute table dont les valeurs sont lues dans la condition.

Paramètres

requête_with

La clause WITH vous permet de spécifier une ou plusieurs sous-requêtes qui peuvent être référencées par nom dans la requêteDELETE. Voir Section 7.8, « Requêtes WITH (Common Table Expressions) » et SELECT(7) pour les détails.

nom_table

Le nom (éventuellement qualifié du nom du schéma) de la table dans laquelle il faut supprimer des lignes. Si ONLY est indiqué avant le nom de la table, les lignes supprimées ne concernent que la table nommée. Si ONLY n'est pas indiquée, les lignes supprimées font partie de la table nommée et de ses tables filles. En option, * peut être ajouté après le nom de la table pour indiquer explicitement que les tables filles doivent être inclues.

alias

Un nom de substitution pour la table cible. Quand un alias est fourni, il cache complètement le nom réel de la table. Par exemple, avec DELETE FROM foo AS f, le reste de l'instruction DELETE doit référencer la table avec f et non plus foo.

liste_using

Une liste d'expressions de table, qui permet de faire apparaître des colonnes d'autres tables dans la condition WHERE. C'est semblable à la liste des tables utilisées dans la clause la section intitulée « Clause FROM » d'une instruction SELECT ; un alias du nom d'une table peut ainsi être utilisé. La table cible ne doit pas être précisée dans liste_using, sauf si une auto-jointure est envisagée.

condition

Une expression retournant une valeur de type boolean. Seules les lignes pour lesquelles cette expression renvoie true seront supprimées.

nom_curseur

Le nom du curseur à utiliser dans une condition WHERE CURRENT OF. La ligne à supprimer est la dernière ligne récupérée avec ce curseur. Le curseur doit être une requête sans regroupement sur la table cible du DELETE. Notez que WHERE CURRENT OF ne peut pas se voir ajouter de condition booléenne. Voir DECLARE(7) pour plus d'informations sur l'utilisation des curseurs avec WHERE CURRENT OF.

expression_sortie

Une expression à calculer et renvoyée par la commande DELETE après chaque suppression de ligne. L'expression peut utiliser tout nom de colonne de la table nommée nom_table ou des tables listées dans la clause USING. Indiquez * pour que toutes les colonnes soient renvoyées.

nom_sortie

Un nom à utiliser pour une colonne renvoyée.

Sorties

En cas de succès, une commande DELETE renvoie une information de la forme

DELETE nombre
   

Le nombre correspond au nombre de lignes supprimées. Notez que ce nombre peut être inférieur au nombre de lignes qui satisfont la condition lorsque les lignes ont été supprimées via un trigger BEFORE DELETE. Si nombre vaut 0, aucune ligne n'a été supprimée par cette requête (ce qui n'est pas considéré comme une erreur).

Si la commande DELETE contient une clause RETURNING, le résultat sera similaire à celui d'une instruction SELECT contenant les colonnes et les valeurs définies dans la liste RETURNING, à partir de la liste des lignes supprimées par la commande.

Notes

PostgreSQL™ autorise les références à des colonnes d'autres tables dans la condition WHERE par la spécification des autres tables dans la clause USING. Par exemple, pour supprimer tous les films produits par un producteur donné :

DELETE FROM films USING producteurs
  WHERE id_producteur = producteurs.id AND producteurs.nom = 'foo';
   

Pour l'essentiel, une jointure est établie entre films et producteurs avec toutes les lignes jointes marquées pour suppression. Cette syntaxe n'est pas standard. Une façon plus standard de procéder consiste à utiliser une sous-selection :

DELETE FROM films
  WHERE id_producteur IN (SELECT id FROM producteur WHERE nom = 'foo');
   

Dans certains cas, la jointure est plus facile à écrire ou plus rapide à exécuter que la sous-sélection.

Exemples

Supprimer tous les films qui ne sont pas des films musicaux :

              DELETE FROM films WHERE genre <> 'Comédie musicale';
   

Effacer toutes les lignes de la table films :

DELETE FROM films;
   

Supprimer les tâches terminées tout en renvoyant le détail complet des lignes supprimées :

              DELETE FROM taches WHERE statut = 'DONE' RETURNING *;
   

Supprimer la ligne de taches sur lequel est positionné le curseur c_taches :

DELETE FROM taches WHERE CURRENT OF c_taches;
   

Compatibilité

Cette commande est conforme au standard SQL, à l'exception des clauses USING et RETURNING, qui sont des extensions de PostgreSQL™, comme la possibilité d'utiliser la clause WITH avec DELETE.