PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

51.13. pg_collation

Le catalogue pg_collation décrit les collationnements disponibles, qui sont essentiellement des correspondances entre un nom SQL et des catégories de locales du système d'exploitation. Voir Section 23.2, « Support des collations » pour plus d'informations.

Tableau 51.13. Colonnes de pg_collation

Nom Type Références Description
oid oid   Identifiant de ligne (attribut caché ; doit être sélectionné explicitement)
collname name   Nom du collationnement (unique par schéma et encodage)
collnamespace oid pg_namespace.oid L'OID du schéma contenant ce collationnement
collowner oid pg_authid.oid Propriétaire du collationnement
collprovider char   Fournisseur du collationnement : d = le défaut de la base de données, c = libc, i = icu
collencoding int4   Encodage pour lequel le collationnement est disponible. -1 s'il fonctionne pour tous les encodages
collcollate name   LC_COLLATE pour ce collationnement
collctype name   LC_CTYPE pour ce collationnement
collversion text   Version spécifique au fournisseur du collationnement. C'est enregistré quand le collationnement est créé, puis vérifié quand il est utilisé, pour détecter les changements dans la définition du collationnement qui pourraient amener une corruption des données.

Notez que la clé unique de ce catalogue est (collname, collencoding, collnamespace) et non pas seulement (collname, collnamespace). PostgreSQL™ ignore habituellement tous les collationnement qui n'ont pas de colonne collencoding égale soit à l'encodage de la base de données en cours ou -1. La création de nouvelles entrées de même nom qu'une autre entrée dont collencoding vaut -1 est interdite. Du coup, il suffit d'utiliser un nom SQL qualifié du schéma (schéma.nom) pour identifier un collationnement bien que cela ne soit pas unique d'après la définition du catalogue. Ce catalogue a été défini ainsi car initdb le remplit au moment de l'initialisation de l'instance avec les entrées pour toutes les locales disponibles sur le système, donc il doit être capable de contenir les entrées de tous les encodages qui pourraient être utilisés dans l'instance.

Dans la base de données template0, il pourrait être utile de créer les collationnement dont l'encodage ne correspond pas à l'encodage de la base ded onnées car ils pourraient correspondre aux encodages de bases de données créées par la suite à partir de ce modèle de base de données. Cela doit être fait manuellement actuellement.