PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

63. Index SP-GiST

63.1. Introduction

SP-GiST est une abréviation pour les espaces géographiques partitionnées avec GiST. SP-GiST supporte les arbres de recherche partitionnés, qui facilitent le développement d'un grand nombre de structures de données non balancées différentes, comme les quadtree, les arbres k-d et les arbres de radix. Le principal intérêt de ces structures et la division régulière de l'espace de recherche en partitions de taille égales. Les recherches qui correspondent bien avec la règle de partitionnement peuvent être très rapides.

Ces fameuses structures de données ont été initialement conçues pour une exécution en mémoire. Dans la mémoire principale, elles sont généralement conçues comme un ensemble de nœuds alloués dynamiquement et reliés entre eux par des pointeurs. Cette organisation ne peut pas être transposée directement sur disque car ces suites de pointeurs peuvent nécessiter un nombre d'accès disque trop important. Au contraire, les structures de données adaptées au disque devraient permettre de charger simultanément un grand nombre de données (high fanout) pour minimiser les accès disque. Le challenge proposé par SP-GiST est de faire correspondre les nœuds des arbres de recherche avec les pages du disque de manière à ce qu'une recherche ne nécessite qu'un faible nombre d'accès disque, même si il nécessite de traverser plusieurs nœuds.

Tout comme GiST, SP-GiST est destiné à permettre le développement de types de données personnalisées, disposant des méthodes d'accés appropriées, par un expert du domaine plutôt que par un expert en base de données.

Une partie des informations fournies ici sont extraites du site web du projet d'indexation SP-GiST de l'université Purdue. L'implémentation de SP-GiST dans PostgreSQL™ est principalement maintenue par Teodor Sigaev et Oleg Bartunov, plus d'informations sont disponibles sur leur site web.