PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

DROP OPERATOR

DROP OPERATOR — Supprimer un opérateur

Synopsis

DROP OPERATOR [ IF EXISTS ] nom ( { type_gauche | NONE } , { type_droit | NONE } ) [, ...] [ CASCADE | RESTRICT ]
  

Description

DROP OPERATOR supprime un opérateur. Seul le propriétaire de l'opérateur peut exécuter cette commande.

Paramètres

IF EXISTS

Ne pas renvoyer une erreur si l'agrégat n'existe pas. Un message d'avertissement est affiché dans ce cas.

nom

Le nom de l'opérateur (éventuellement qualifié du nom du schéma) à supprimer.

type_gauche

Le type de données de l'opérande gauche de l'opérateur ; NONE est utilisé si l'opérateur n'en a pas.

type_droit

Le type de données de l'opérande droit de l'opérateur ; NONE est utilisé si l'opérateur n'en a pas.

CASCADE

Les objets qui dépendent de l'opérateur sont automatiquement supprimés (tels que les vues les utilisant), ainsi que tous les objets dépendants de ces objets (voir Section 5.13, « Gestion des dépendances »).

RESTRICT

L'opérateur n'est pas supprimé si un objet en dépend. Comportement par défaut.

Exemples

Supprimer l'opérateur puissance a^b sur le type integer :

DROP OPERATOR ^ (integer, integer);
   

Supprimer l'opérateur de complément binaire ~b sur le type bit :

DROP OPERATOR ~ (none, bit);
   

Supprimer l'opérateur unaire factorielle x! sur le type bigint :

DROP OPERATOR ! (bigint, none);
   

Supprimer de multiples opérateurs en une commande :

DROP OPERATOR ~ (none, bit), ! (bigint, none);

Compatibilité

Il n'existe pas d'instruction DROP OPERATOR dans le standard SQL.

Voir aussi

CREATE OPERATOR(7), ALTER OPERATOR(7)