PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

SET SESSION AUTHORIZATION

SET SESSION AUTHORIZATION — Initialise l'identifiant de session de l'utilisateur et l'identifiant de l'utilisateur actuel de la session en cours

Synopsis

              SET [ SESSION | LOCAL ] SESSION AUTHORIZATION nom_utilisateur
SET [ SESSION | LOCAL ] SESSION AUTHORIZATION DEFAULT
RESET SESSION AUTHORIZATION
  

Description

Cette commande positionne l'identifiant de session de l'utilisateur et celui de l'utilisateur courant pour la session SQL en cours à nom_utilisateur. Le nom de l'utilisateur peut être un identifiant ou une chaîne littérale. En utilisant cette commande, il est possible, par exemple, de devenir temporairement un utilisateur non privilégié et de redevenir plus tard superutilisateur.

L'identifiant de session de l'utilisateur est initialement positionné au nom de l'utilisateur (éventuellement authentifié) fourni par le client. L'identifiant de l'utilisateur courant est habituellement identique à l'identifiant de session de l'utilisateur mais il peut être temporairement modifié par le contexte de fonctions SECURITY DEFINER ou de mécanismes similaires ; il peut aussi être changé par SET ROLE(7). L'identifiant de l'utilisateur courant est essentiel à la vérification des permissions.

L'identifiant de session de l'utilisateur ne peut être changé que si l'utilisateur de session initial (l'utilisateur authentifié) dispose des privilèges superutilisateur. Dans le cas contraire, la commande n'est acceptée que si elle fournit le nom de l'utilisateur authentifié.

Les modificateurs SESSION et LOCAL agissent de la même façon que la commande standard SET(7).

Les formes DEFAULT et RESET réinitialisent les identifiants courant et de session de l'utilisateur à ceux de l'utilisateur originellement authentifié. Tout utilisateur peut les exécuter.

Notes

SET SESSION AUTHORIZATION ne peut pas être utilisé dans une fonction SECURITY DEFINER.

Exemples

SELECT SESSION_USER, CURRENT_USER;

 session_user | current_user
--------------+--------------
 peter        | peter

SET SESSION AUTHORIZATION 'paul';

SELECT SESSION_USER, CURRENT_USER;

 session_user | current_user
--------------+--------------
 paul         | paul
  

Compatibilité

Le standard SQL autorise l'apparition de quelques autres expressions à la place de nom_utilisateur. Dans la pratique, ces expressions ne sont pas importantes. PostgreSQL™ autorise la syntaxe de l'identifiant ("nom_utilisateur") alors que SQL ne le permet pas. SQL n'autorise pas l'exécution de cette commande au cours d'une transaction ; PostgreSQL™ n'impose pas cette restriction parce qu'il n'y a pas lieu de le faire. Les modificateurs SESSION et LOCAL sont des extensions PostgreSQL™ tout comme la syntaxe RESET.

Le standard laisse la définition des droits nécessaires à l'exécution de cette commande à l'implantation.

Voir aussi

SET ROLE(7)