PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

35.9. Directives de Préprocesseur

Plusieurs directives de préprocesseur sont disponibles, qui modifient comment le préprocesseur ecpg analyse et traite un fichier.

35.9.1. Inclure des Fichiers

Pour inclure un fichier externe dans votre fichier SQL embarqué, utilisez :

EXEC SQL INCLUDE filename;
EXEC SQL INCLUDE <filename>;
EXEC SQL INCLUDE "filename";
    

Le préprocesseur de SQL embarqué recherchera un fichier appelé filename.h, le préprocessera, et l'incluera dans la sortie C résultante. En conséquence de quoi, les ordres SQL embarqués dans le fichier inclus seront traités correctement.

Le préprocesseurs ecpg cherchera un fichier dans plusieurs répertoires dans l'ordre suivant :

  • répertoire courant
  • /usr/local/include
  • Le répertoire d'inclusion de PostgreSQL, défini à la compilation (par exemple, /usr/local/pgsql/include)
  • /usr/include

Mais quand EXEC SQL INCLUDE "filename" est utilisé, seul le répertoire courant est parcouru.

Dans chaque répertoire, le préprocesseur recherchera d'abord le nom de fichier tel que spécifié, et si non trouvé, rajoutera .h au nom de fichier et essaiera à nouveau (sauf si le nom de fichier spécifié a déjà ce suffixe).

Notez que EXEC SQL INCLUDE est différent de:

#include <filename.h>
    

parce que ce fichier ne serait pas soumis au préprocessing des commandes SQL. Naturellement, vous pouvez continuer d'utiliser la directive C #include pour inclure d'autres fichiers d'entête. files.

[Note]

Note

Le nom du fichier à inclure est sensible à la casse, même si le reste de la commante EXEC SQL INCLUDE suit les règles normales de sensibilité à la casse de SQL.

35.9.2. Les Directives define et undef

Similaires aux directives #define qui sont connues en C, le SQL embarqué a un concept similaire :

EXEC SQL DEFINE name;
EXEC SQL DEFINE name value;
    

Vous pouvez donc définir un nom:

EXEC SQL DEFINE HAVE_FEATURE;
    

Et vous pouvez aussi définir des constantes:

EXEC SQL DEFINE MYNUMBER 12;
EXEC SQL DEFINE MYSTRING 'abc';
    

Utilisez undef pour supprimer une définition précédente :

EXEC SQL UNDEF MYNUMBER;
    

Bien sûr, vous pouvez continuer d'utiliser les versions C de #define et #undef dans votre programme SQL embarqué. La différence est le moment où vos valeurs définies sont évalues. Si vous utilisez EXEC SQL DEFINE alors la préprocesseur ecpg évalue les définition et substitiue les valeurs. Par exemple si vous écrivez :

EXEC SQL DEFINE MYNUMBER 12;
...
EXEC SQL UPDATE Tbl SET col = MYNUMBER;
    

alors ecpg fera d'emblée la substitution et votre compilateur C ne verra jamais aucun nom ou identifiant MYNUMBER. Notez que vous ne pouvez pas utiliser #define pour une constante que vous allez utiliser dans une requête SQL embarquée parce que dans ce cas le précompipilateur SQL embarqué n'est pas capable de voir cette déclaration.

35.9.3. Directives ifdef, ifndef, else, elif, et endif

Vous pouvez utiliser les directives suivantes pour compiler des sections de code sous condition :

EXEC SQL ifdef nom;

Vérifie un nom et traite les lignes suivante si nom a été créé avec EXEC SQL define nom.

EXEC SQL ifndef nom;

Vérifie un nom et traite les lignes suivantes si nom n'a pas été créé avec EXEC SQL define nom.

EXEC SQL else;

Traite une section alternative d'une section introduite par soit EXEC SQL ifdef nom soit EXEC SQL ifndef nom.

EXEC SQL elif nom;

Vérifie nom et démarre une section alternative si nom a été créé avec EXEC SQL define nom.

EXEC SQL endif;

Termine une section alternative.

Exemple :

EXEC SQL ifndef TZVAR;
EXEC SQL SET TIMEZONE TO 'GMT';
EXEC SQL elif TZNAME;
EXEC SQL SET TIMEZONE TO TZNAME;
EXEC SQL else;
EXEC SQL SET TIMEZONE TO TZVAR;
EXEC SQL endif;