PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

40.3. Vues matérialisées

Les vues matérialisées dans PostgreSQL™ utilisent le système des règles, tout comme les vues, mais les résultats persistent sous la forme d'une table. Les principales différences entre :

CREATE MATERIALIZED VIEW ma_vue_mat AS SELECT * FROM ma_table;
   

et :

CREATE TABLE ma_vue_mat AS SELECT * FROM ma_table;
   

sont que la vue matérialisée ne peut pas être directement mise à jour et que la requête utilisée pour créer la vue matérialisée est enregistrée exactement de la même façon qu'une requête d'une vue standard. Des données fraiches peuvent être générées pour la vue matérialisée avec cette commande :

REFRESH MATERIALIZED VIEW ma_vue_mat;
   

L'information sur une vue matérialisée est stockée dans les catalogues systèmes de PostgreSQL™ exactement de la même façon que pour les tables et les vues. Quand une vue matérialisée est référencée dans une requête, les données sont renvoyées directement à partir de la vue matérialisée, tout comme une table ; la règle est seulement utilisée pour peupler la vue matérialisée.

Bien que l'accès aux données d'une vue matérialisée est souvent bien plus rapide qu'accèder aux tables sous-jacentes directement ou par l'intermédiaire d'une vue, les données ne sont pas toujours fraiches. Cependant, quelques fois, des données plus fraiches ne sont pas nécessaires. Considérez une table qui enregistre les ventes :

CREATE TABLE facture (
    no_facture    integer        PRIMARY KEY,
    no_vendeur    integer,       -- identifiant du vendeur
    date_facture  date,          -- date de la vente
    mtt_facture   numeric(13,2)  -- montant de la vente
);
   

Si des personnes souhaitent grapher rapidement les données de vente, elles peuvent vouloir résumer l'information et ne pas avoir besoin des données incomplètes du jour :

CREATE MATERIALIZED VIEW resume_ventes AS
  SELECT
      no_vendeur,
      date_facture,
      sum(mtt_facture)::numeric(13,2) as mtt_ventes
    FROM facture
    WHERE date_facture < CURRENT_DATE
    GROUP BY
      no_vendeur,
      date_facture
    ORDER BY
      no_vendeur,
      date_facture;

CREATE UNIQUE INDEX ventes_resume_vendeur
  ON resume_ventes (no_vendeur, date_facture);
   

Cette vue matérialisée peut être utile pour afficher un graphe dans l'affichage créée pour les vendeurs. Une tâche de fond pourrait être planifiée pour mettre à jour les statistiques chaque nuit en utilisant cette requête SQL :

REFRESH MATERIALIZED VIEW resume_ventes;
   

Une autre utilisation des vues matérialisées est de permettre un accès rapide aux données provenant d'un système distant, au travers d'un wrapper de données distantes. Un exemple utilisant file_fdw est donné ci-dessous, avec des chonométrages mais comme cela utilise le cache du système local, les performances comparées à l'accès à un système distant seront supérieures à celles montrées ici. Notez que nous exploitons aussi la capacité à placer un index sur la vue matérialisée alors que file_fdw n'autorise pas les index ; cet avantage pourrait ne pas s'appliquer pour d'autres types d'accès à des données distantes.

Configuration ::

CREATE EXTENSION file_fdw;
CREATE SERVER fichier_local FOREIGN DATA WRAPPER file_fdw;
CREATE FOREIGN TABLE mots (mot text NOT NULL)
  SERVER fichier_local
  OPTIONS (filename '/usr/share/dict/words');
CREATE MATERIALIZED VIEW vmots AS SELECT * FROM mots;
CREATE UNIQUE INDEX idx_vmots ON vmots (mot);
CREATE EXTENSION pg_trgm;
CREATE INDEX vmots_trgm ON vmots USING gist (mot gist_trgm_ops);
VACUUM ANALYZE vmots;
   

Maintenant, vérifions un mot. En utilisant file_fdw directement :

SELECT count(*) FROM mots WHERE mot = 'caterpiler';

 count
-------
     0
(1 row)
   

Avec EXPLAIN ANALYZE, nous voyons :

 Aggregate  (cost=21763.99..21764.00 rows=1 width=0) (actual time=188.180..188.181 rows=1 loops=1)
   ->  Foreign Scan on words  (cost=0.00..21761.41 rows=1032 width=0) (actual time=188.177..188.177 rows=0 loops=1)
          Filter: (word = 'caterpiler'::text)
         Rows Removed by Filter: 479829
         Foreign File: /usr/share/dict/words
         Foreign File Size: 4953699
 Planning time: 0.118 ms
 Execution time: 188.273 ms
   

Si la vue matérialisée est utilisée à la place, la requête est bien plus rapide :

 Aggregate  (cost=4.44..4.45 rows=1 width=0) (actual time=0.042..0.042 rows=1 loops=1)
   ->  Index Only Scan using wrd_word on wrd  (cost=0.42..4.44 rows=1 width=0) (actual time=0.039..0.039 rows=0 loops=1)
          Index Cond: (word = 'caterpiler'::text)
          Heap Fetches: 0
 Planning time: 0.164 ms
 Execution time: 0.117 ms
   

Dans les deux cas, le mot est mal orthographié. Donc cherchons le bon mot. Toujours en utilisant file_fdw :

SELECT mot FROM mots ORDER BY mot <-> 'caterpiler' LIMIT 10;

     mot
---------------
 cater
 caterpillar
 Caterpillar
 caterpillars
 caterpillar's
 Caterpillar's
 caterer
 caterer's
 caters
 catered
(10 rows)
   
 Limit  (cost=11583.61..11583.64 rows=10 width=32) (actual time=1431.591..1431.594 rows=10 loops=1)
   ->  Sort  (cost=11583.61..11804.76 rows=88459 width=32) (actual time=1431.589..1431.591 rows=10 loops=1)
         Sort Key: ((word <-> 'caterpiler'::text))
          Sort Method: top-N heapsort  Memory: 25kB
         ->  Foreign Scan on words  (cost=0.00..9672.05 rows=88459 width=32) (actual time=0.057..1286.455 rows=479829 loops=1)
               Foreign File: /usr/share/dict/words
               Foreign File Size: 4953699
 Planning time: 0.128 ms
 Execution time: 1431.679 ms
   

Et en utilisant la vue matérialisée :

 Limit  (cost=0.29..1.06 rows=10 width=10) (actual time=187.222..188.257 rows=10 loops=1)
   ->  Index Scan using wrd_trgm on wrd  (cost=0.29..37020.87 rows=479829 width=10) (actual time=187.219..188.252 rows=10 loops=1)
         Order By: (word <-> 'caterpiler'::text)
 Planning time: 0.196 ms
 Execution time: 198.640 ms
   

Si vous pouvez tolérer des mises à jour périodiques sur les données distantes pour votre base locale, les bénéfices en performance seront importants.