PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

51.30. pg_largeobject

Le catalogue pg_largeobject contient les données qui décrivent les « objets volumineux » (large objects). Un objet volumineux est identifié par un OID qui lui est affecté lors de sa création. Chaque objet volumineux est coupé en segments ou « pages » suffisamment petits pour être facilement stockés dans des lignes de pg_largeobject. La taille de données par page est définie par LOBLKSIZE, qui vaut actuellement BLCKSZ/4, soit habituellement 2 Ko).

Avant PostgreSQL™ 9.0, il n'existait pas de droits associés aux « Large Objects ». Du coup, pg_largeobject était lisible par tout le monde et pouvait être utilisé pour obtenir les OID (et le contenu) de tous les « Large Objects » du système. Ce n'est plus le cas ; utilisez pg_largeobject_metadata pour obtenir une liste des OID des « Large Objects ».

Tableau 51.30. Colonnes de pg_largeobject

Nom Type Références Description
loid oid pg_largeobject_metadata.oid Identifiant de l'objet volumineux qui contient la page
pageno int4   Numéro de la page au sein de l'objet volumineux, en partant de 0
data bytea   Données effectivement stockées dans l'objet volumineux. Il ne fait jamais plus de LOBLKSIZE mais peut faire moins.

Chaque ligne de pg_largeobject contient les données d'une page de l'objet volumineux, en commençant au décalage d'octet (pageno * LOBLKSIZE) dans l'objet. Ceci permet un stockage diffus : des pages peuvent manquer, d'autres faire moins de LOBLKSIZE octets même s'il ne s'agit pas de la dernière de l'objet. Les parties manquantes sont considérées comme des suites de zéro.