PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

51.29. pg_language

Le catalogue pg_language enregistre les langages utilisables pour l'écriture de fonctions ou procédures stockées. Voir CREATE LANGUAGE(7) et dans le Chapitre 41, Langages de procédures pour plus d'information sur les gestionnaires de langages.

Tableau 51.29. Colonnes de pg_language

Nom Type Références Description
oid oid   Identifiant de ligne (attribut caché ; doit être sélectionné explicitement)
lanname name   Nom du langage
lanowner oid pg_authid.oid Propriétaire du langage
lanispl bool   Faux pour les langages internes (comme SQL) et vrai pour les langages utilisateur. À l'heure actuelle, pg_dump utilise ce champ pour déterminer les langages à sauvegarder mais cela peut être un jour remplacé par un mécanisme différent.
lanpltrusted bool   Vrai s'il s'agit d'un langage de confiance (trusted), ce qui signifie qu'il est supposé ne pas donner accès à ce qui dépasse l'exécution normale des requêtes SQL. Seuls les superutilisateurs peuvent créer des fonctions dans des langages qui ne sont pas dignes de confiance.
lanplcallfoid oid pg_proc.oid Pour les langages non-internes, ceci référence le gestionnaire de langage, fonction spéciale en charge de l'exécution de toutes les fonctions écrites dans ce langage.
laninline oid pg_proc.oid Ceci référence une fonction qui est capable d'exécuter des blocs de code anonyme « en ligne » (blocs DO(7)). Zéro si les blocs en ligne ne sont pas supportés
lanvalidator oid pg_proc.oid Ceci référence une fonction de validation de langage, en charge de vérifier la syntaxe et la validité des nouvelles fonctions lors de leur création. 0 si aucun validateur n'est fourni.
lanacl aclitem[]   Droits d'accès ;; voir GRANT(7) et REVOKE(7) pour les détails.