PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.
Documentation PostgreSQL 11.17 » Interfaces client » libpq - Bibliothèque C » Fichier des services de connexion

34.16. Fichier des services de connexion

Le fichier des services de connexion permet d'associer des paramètres de connexion à un nom de service unique. Ce nom de service peut ensuite être spécifié dans une chaîne de connexion libpq et les paramétrages associés seront utilisés. On peut donc modifier les paramètres de connexion sans avoir à recompiler l'application utilisant la libpq. Le nom de service peut aussi être spécifié en utilisant la variable d'environnement PGSERVICE.

Les noms de service peuvent être définis soit dans le fichier service par utilisateur soit dans un fichier global du système. Si le même nom de service existe dans le fichier utilisateur et le fichier global, le fichier utilisateur a priorité. Par défaut, le fichier service par utilisateur est nommé ~/.pg_service.conf. Sur Microsoft Windows, il est nommé %APPDATA%\postgresql\.pg_service.conf (où %APPDATA% fait référence au sous-répertoire Application Data dans le profile utilisateur). Un nom de fichier différent peut être indiqué en configurant la variable d'environnement PGSERVICEFILE. Le fichier global du système est nommé pg_service.conf. Par défaut, il est recherché dans le répertoire etc de l'installation de PostgreSQL (utilisez pg_config --sysconfdir pour identifier précisément ce répertoire). Un autre répertoire, mais pas un nom de fichier différent, peut être précisé en configurant la variable d'environnement PGSYSCONFDIR.

Le fichier de service utilise le format des « fichiers INI » où le nom de section et les paramètres sont des paramètres de connexion ; voir Section 34.1.2 pour une liste. Par exemple :

    # comment
    [mabase]
    host=unhote
    port=5433
    user=admin
   

Un fichier d'exemple est fourni dans l'installation PostgreSQL sous le nom de share/pg_service.conf.sample.

Les paramètres de connexion obtenus à partir d'un fichier de service sont combinés avec les paramètres obtenus d'autres sources. Une configuration d'un fichier de service surcharge la variable d'environnement correspondante et, à son tour, peut être surchargé par une valeur donnée directement dans la chaîne de connexion. Par exemple, en utilisant le fichier de service ci-dessus, une chaîne de connexion service=mabase port=5434 utilisera l'hôte unhote, le port 5434, l'utilisateur admin, et les autres paramètres tels qu'ils sont configurés par les variables d'environnement ou les valeurs par défaut internes.