PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

9.27. Fonctions trigger

Actuellement, PostgreSQL™ fournit une fonction de trigger interne, suppress_redundant_updates_trigger, qui empêchera toute mise à jour qui ne modifie pas réellement les données de cette ligne, en contrate au comportement normal qui réalise toujours une mise à jour, que les données soient réellement changées ou pas. (Ce comportement normal fait que les mises à jour s'exécutent rapidement car aucune vérification n'est nécessaire et c'est aussi utile dans certains cas.)

Idéalement, vous devriez normalement éviter d'exécuter des mises à jour qui ne modifient pas réellement les données de l'enregistrement. Les mise à jour redondantes peuvent coûter considérablement en temps d'exécution, tout spécialement si vous avez beaucoup d'index à modifier, et en espace dans des lignes mortes que vous devrez finir par VACUUMées. Néanmoins, la détection de telles situations dans le code client n'est pas toujours facile, voire même possible, et écrire des expressions pour détecter ce type de cas peut facilement amener des erreurs. Une alternative est d'utiliser suppress_redundant_updates_trigger, qui ignorera les mises à jour qui ne modifient pas réellement les données. Néanmoins, vous devez être très prudent quant à son utilisation. Le trigger consomme un temps petit, mais à ne pas négliger, pour vérifier que la mise à jour doit se faire. Autrement dit, si la plupart des enregistrements affectés par une mise à jour seront réellement modifiés, utiliser ce trigger rendra la mise à jour bien plus lente.

La fonction suppress_redundant_updates_trigger peut être ajoutée à une table de cette façon :

CREATE TRIGGER z_min_update
BEFORE UPDATE ON tablename
FOR EACH ROW EXECUTE FUNCTION suppress_redundant_updates_trigger();
           

Dans la plupart des cas, vous voudrez déclencher ce tigger en dernier pour chaque ligne. Gardez en tête que les triggers sont déclenchés dans l'ordre alphabétique de leur nom, vous choisirez donc un nom de trigger qui vient apr_s le nom des autres triggers que vous pourriez avoir sur la table.

Pour plus d'informations sur la création des trigger, voir CREATE TRIGGER(7).