PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

44.4. Valeurs globales dans PL/Perl

Vous pouvez utiliser le hachage global %_SHARED pour stocker les données, incluant les références de code, entre les appels de fonction pour la durée de vie de la session en cours.

Voici un exemple simple pour des données partagées :

            CREATE OR REPLACE FUNCTION set_var(name text, val text) RETURNS text AS $$
if ($_SHARED{$_[0]} = $_[1]) {
      return 'ok';
} else {
      return "Ne peux pas initialiser la variable partagée $_[0] à $_[1]";
}
$$ LANGUAGE plperl;

CREATE OR REPLACE FUNCTION get_var(name text) RETURNS text AS $$
      return $_SHARED{$_[0]};
$$ LANGUAGE plperl;

SELECT set_var('sample', 'Bonjour, PL/Perl ! Comment va ?');
SELECT get_var('sample');

Voici un exemple légèrement plus compliqué utilisant une référence de code :

            CREATE OR REPLACE FUNCTION ma_fonction() RETURNS void AS $$
$_SHARED{myquote} = sub {
      my $arg = shift;
      $arg =~ s/(['\\])/\\$1/g;
      return "'$arg'";
      };
$$ LANGUAGE plperl;

SELECT ma_fonction(); /* initialise la fonction */

/* Initialise une fonction qui utilise la fonction quote */

CREATE OR REPLACE FUNCTION utilise_quote(TEXT) RETURNS text AS $$
      my $text_to_quote = shift;
      my $qfunc = $_SHARED{myquote};
      return &$qfunc($text_to_quote);
$$ LANGUAGE plperl;

(Vous pouviez avoir remplacé le code ci-dessus avec la seule ligne return $_SHARED{myquote}->($_[0]); au prix d'une mauvaise lisibilité.)

Pour des raisons de sécurité, PL/Perl exécute des fonctions appelées par un rôle SQL dans un interpréteur Perl séparé pour ce rôle. Ceci empêche l'interférence accidentelle ou malicieuse d'un utilisateur avec le comportement des fonctions PL/Perl d'un autre utilisateur. Chaque interprétateur a sa propre valeur de la variable %_SHARED et des autres états globaux. Du coup, deux fonctions PL/Perl partageront la même valeur de %_SHARED si et seulement si elles sont exécutées par le même rôle SQL. Dans une application où une session seule exécute du code sous plusieurs rôles SQL (via des fonctions SECURITY DEFINER, l'utilisation de SET ROLE, etc), vous pouvez avoir besoin de mettre en place des étapes explicites pour vous assurer que les fonctions PL/Perl peuvent partager des données %_SHARED. Pour cela, assurez-vous que les fonctions qui doivent communiquer ont pour propriétaire le même utilisateur et marquez les comme SECURITY DEFINER. Bien sûr, vous devez faire attention à ce que ces fonctions ne puissent pas être utilisées pour faire des choses qu'elles ne sont pas sensées faire.