PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

VACUUM

VACUUM — récupère l'espace inutilisé et, optionnellement, analyse une base

Synopsis

VACUUM [ ( option [, ...] ) ] [ table_et_colonnes [, ...] ]
VACUUM [ FULL ] [ FREEZE ] [ VERBOSE ] [ ANALYZE ] [ table_et_colonnes [, ...] ]

option fait partie de :

    FULL [ boolean ]
    FREEZE [ boolean ]
    VERBOSE [ boolean ]
    ANALYZE [ boolean ]
    DISABLE_PAGE_SKIPPING [ boolean ]
    SKIP_LOCKED [ boolean ]
    INDEX_CLEANUP [ boolean ]
    TRUNCATE [ boolean ]

et table_et_colonnes est :

    nom_table [ ( nom_colonne [, ...] ) ]
  

Description

VACUUM récupère l'espace de stockage occupé par des lignes mortes. Lors des opérations normales de PostgreSQL™, les lignes supprimées ou rendues obsolètes par une mise à jour ne sont pas physiquement supprimées de leur table. Elles restent présentes jusqu'à ce qu'un VACUUM soit lancé. C'est pourquoi, il est nécessaire de faire un VACUUM régulièrement, spécialement sur les tables fréquemment mises à jour.

Sans une liste table_et_colonnes, VACUUM traite chaque table et vue matérialisée que l'utilisateur actuel a le droit de traiter ainsi. Avec une liste, VACUUM ne traite que ces tables.

VACUUM ANALYZE fait un VACUUM, puis un ANALYZE sur chaque table sélectionnée. C'est une combinaison pratique pour les scripts de maintenance de routine. Voir ANALYZE(7) pour avoir plus de détails sur ce qu'il traite.

Le VACUUM standard (sans FULL) récupère simplement l'espace et le rend disponible pour une réutilisation. Cette forme de la commande peut opérer en parallèle avec les opérations normales de lecture et d'écriture de la table, car elle n'utilise pas de verrou exclusif. Néanmoins, l'espace récupéré n'est pas renvoyé au système de fichiers dans la plupart des cas ; il est conservé pour être réutilisé dans la même table. VACUUM FULL ré-écrit le contenu complet de la table dans un nouveau fichier sur disque sans perte d'espace, permettant à l'espace inutilisé d'être retourné au système d'exploitation. Cette forme est bien plus lente et nécessite un verrou exclusif sur chaque table le temps de son traitement.

Quand la liste d'options est entourée de parenthèses, les options peuvent être écrites dans n'importe quel ordre. Sans parenthèses, les options doivent être écrit dans l'ordre exact décrit ci-dessus. La syntaxe avec parenthèse a été ajoutée dès la version 9.0 de PostgreSQL™ ; la syntaxe sans parenthèse est maintenant considérée comme obsolète.

Paramètres

FULL

Choisit un vacuum « full », qui récupère plus d'espace, mais est beaucoup plus long et prend un verrou exclusif sur la table. Cette méthode requiert aussi un espace disque supplémentaire car il écrit une nouvelle copie de la table et ne supprime l'ancienne copie qu'à la fin de l'opération. Habituellement, cela doit seulement être utilisé quand une quantité importante d'espace doit être récupérée de la table.

FREEZE

Choisit un « gel » agressif des lignes. Indiquer FREEZE est équivalent à réaliser un VACUUM avec les paramètres vacuum_freeze_min_age et vacuum_freeze_table_age configurés à zéro. Un gel aggressif est toujours effectué quand la table est réécrite, cette option est donc redondante quand FULL est spécifié.

VERBOSE

Affiche un rapport détaillé de l'activité de vacuum sur chaque table.

ANALYZE

Met à jour les statistiques utilisées par l'optimiseur pour déterminer la méthode la plus efficace pour exécuter une requête.

DISABLE_PAGE_SKIPPING

Habituellement, VACUUM ignorera certains blocs en se basant sur la carte de visibilité. Les blocs connues pour être entièrement gelés peuvent toujours être ignorés, et ceux où toutes les lignes sont connues pour être visibles par toutes les transactions peuvent être ignorées sauf lors de l'exécution d'un vacuum agressif. De plus, en dehors d'un vacuum agressif, certains blocs peuvent être ignorés pour éviter d'attendre la fin de leur utilisation par d'autres sessions. Cette option désactive entièrement ce comportement permettant d'ignorer certains blocs, et a pour but d'être utilisé uniquement quand le contenu de la carte de visibilité semble suspect, ce qui peut arrive seulement s'il y a un problème matériel ou logiciel causant une corruption de la base de données.

SKIP_LOCKED

Indique que VACUUM ne doit pas attendre la disponibilité d'un verrou en conflit sur une table : si une table ne peut pas être verrouillée immédiatement sans attente, la table est ignorée. Notez que, même avec cette option, VACUUM pourrait toujours être bloqué lors de l'ouverture des index de la table. De plus, VACUUM ANALYZE pourrait toujours être bloqué lors de l'accès aux lignes de l'échantillon pour les partitions, les enfants dans le cadre d'un héritage de tables, et certains types de tables distantes. De plus, alors que VACUUM traite de façon standard toutes les partitions des tables partitionnées spécifiées, cette option fera en sorte que VACUUM ignorera toutes les partitions s'il y a un verrou en conflit sur la table partitionnée.

INDEX_CLEANUP

Indique que VACUUM doit tenter de supprimer les enregistrements de l'index qui pointent vers des lignes mortes. Ceci est le comportement habituellement désiré et est donc la valeur par défaut sauf si l'option vacuum_index_cleanup a été configurée à false pour la table en cours de traitement. Configurer cette option à false peut être utile quand il est nécessaire de rendre le VACUUM aussi rapide que possible, par exemple pour éviter une réutilisation imminente des identifiants de transaction (voir Section 24.1.5, « Éviter les cycles des identifiants de transactions »). Néanmoins, si le nettoyage de l'index n'est pas réalisé régulièrement, les performances pourraient en souffrir parce que, la table étant modifiée, les index accumulent des lignes mortes et la table elle-même accumule des pointeurs de ligne mortes qui ne peuvent pas être supprimés tant que le nettoyage de l'index n'est pas terminé. Cette option n'a aucun effet pour les tables qui n'ont pas d'index et est ignoré si l'option FULL est utilisée.

TRUNCATE

Indique que VACUUM doit tenter de tronquer toute page vide en fin de table et permettre que l'espace disque des pages tronquées soit rendu au système d'exploitation. Ceci est le comportement désiré habituellement et est le comportement par défaut sauf si l'option vacuum_truncate a été désactivée pour la table en cours de traitement. Configurer cette option à false peut être utile pour éviter un verrou ACCESS EXCLUSIVE sur la table que le tronquage requiert. Cette option est ignorée si l'option FULL est utilisée.

boolean

Indique si l'option sélectionnée doit être activée ou désactivée. Vous pouvez écrire TRUE, ON ou 1 pour activer l'option, et FALSE, OFF ou 0 pour la désactiver. La valeur boolean peut aussi être omise, auquel cas TRUE est supposé.

nom_table

Le nom (optionnellement qualifié par le nom d'un schéma) d'une table ou d'une vue matérialisée à traiter par vacuum. Si la table spécifiée est partitionnée, toutes les partitions enfants seront traitées.

nom_colonne

Le nom d'une colonne spécifique à analyser. Par défaut, toutes les colonnes. Si une liste de colonnes est spécifiée, ANALYZE en est déduit.

Sorties

Lorsque VERBOSE est précisé, VACUUM indique sa progression par des messages indiquant la table en cours de traitement. Différentes statistiques sur les tables sont aussi affichées.

Notes

Pour exécuter un VACUUM sur une table, vous devez habituellement être le propriétaire de la table ou un superutilisateur. Néanmoins, les propriétaires de la base de données sont autorisés à exécuter VACUUM sur toutes les tables de leurs bases de données, sauf sur les catalogues partagés. Cette restriction signifie qu'un vrai VACUUM sur une base complète ne peut se faire que par un superutilisateur.) VACUUM ignorera toutes les tables pour lesquelles l'utilisateur n'a pas le droit d'exécuter un VACUUM.

VACUUM ne peut pas être exécuté à l'intérieur d'un bloc de transactions.

Pour les tables ayant des index GIN, VACUUM (sous n'importe quelle forme) termine aussi toutes les insertions d'index en attente, en déplaçant les entrées d'index aux bons endroits dans la structure d'index GIN principale. Voir Section 66.4.1, « Technique GIN de mise à jour rapide » pour les détails.

Nous recommandons que les bases de données actives de production soient traitées par vacuum fréquemment (au moins toutes les nuits), pour supprimer les lignes mortes. Après avoir ajouté ou supprimé un grand nombre de lignes, il peut être utile de faire un VACUUM ANALYZE sur la table affectée. Cela met les catalogues système à jour de tous les changements récents et permet à l'optimiseur de requêtes de PostgreSQL™ de faire de meilleurs choix lors de l'optimisation des requêtes.

L'option FULL n'est pas recommandée en usage normal, mais elle peut être utile dans certains cas. Par exemple, si vous avez supprimé ou mis à jour l'essentiel des lignes d'une table et si vous voulez que la table diminue physiquement sur le disque pour n'occuper que l'espace réellement nécessaire et pour que les parcours de table soient plus rapides. Généralement, VACUUM FULL réduit plus la table qu'un simple VACUUM.

VACUUM peut engendrer une augmentation substantielle du trafic en entrées/sorties pouvant causer des performances diminuées pour les autres sessions actives. Du coup, il est quelque fois conseillé d'utiliser la fonctionnalité du délai du vacuum basé sur le coût. Voir Chapitre 18, Configuration du serveur et mise en place pour des informations supplémentaires.

PostgreSQL™ inclut un « autovacuum » qui peut automatiser la maintenance par VACUUM. Pour plus d'informations sur le VACUUM automatique et manuel, voir Section 24.1, « Nettoyages réguliers ».

Exemples

Pour nettoyer une seule table onek, l'analyser pour l'optimiseur et afficher un rapport détaillé de l'activité du VACUUM :

              VACUUM (VERBOSE, ANALYZE) onek;

Compatibilité

Il n'y a pas de commande VACUUM dans le standard SQL.