PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

REVOKE

REVOKE — supprime les droits d'accès

Synopsis

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { { SELECT | INSERT | UPDATE | DELETE | TRUNCATE | REFERENCES | TRIGGER }
    [, ...] | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON { [ TABLE ] nom_table [, ...]
         | ALL TABLES IN SCHEMA nom_schéma [, ...] }
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { { SELECT | INSERT | UPDATE | REFERENCES } ( nom_colonne [, ...] )
    [, ...] | ALL [ PRIVILEGES ] ( nom_colonne [, ...] ) }
    ON [ TABLE ] nom_table [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { { USAGE | SELECT | UPDATE }
    [, ...] | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON { SEQUENCE nom_séquence [, ...]
         | ALL SEQUENCES IN SCHEMA nom_schéma [, ...] }
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { { CREATE | CONNECT | TEMPORARY | TEMP } [, ...] | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON DATABASE nom_base [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { USAGE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON DOMAIN nom_domaine [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { USAGE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON FOREIGN DATA WRAPPER nom_fdw [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { USAGE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON FOREIGN SERVER nom_serveur [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { EXECUTE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON { { FUNCTION | PROCEDURE | ROUTINE } nom_fonction [ ( [ [ mode_arg ] [ nom_arg ] type_arg [, ...] ] ) ] [, ...]
         | ALL { FUNCTIONS | PROCEDURES | ROUTINES } IN SCHEMA nom_schéma [, ...] }
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { USAGE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON LANGUAGE nom_lang [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { { SELECT | UPDATE } [, ...] | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON LARGE OBJECT loid [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { { CREATE | USAGE } [, ...] | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON SCHEMA nom_schéma [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { CREATE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON TABLESPACE nom_tablespace [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ GRANT OPTION FOR ]
    { USAGE | ALL [ PRIVILEGES ] }
    ON TYPE nom_type [, ...]
    FROM { [ GROUP ] nom_rôle | PUBLIC } [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]

REVOKE [ ADMIN OPTION FOR ]
    nom_rôle [, ...] FROM nom_rôle [, ...]
    [ CASCADE | RESTRICT ]
  

Description

La commande REVOKE retire des droits précédemment attribués à un ou plusieurs rôles. Le mot clé PUBLIC fait référence au groupe implicitement défini de tous les rôles.

Voir la description de la commande GRANT(7) pour connaître la signification des types de droits.

Notez qu'un rôle possède la somme des droits qui lui ont été donnés directement, des droits qui ont été donnés à un rôle dont il est membre et des droits donnés à PUBLIC. Du coup, par exemple, retirer les droits de SELECT à PUBLIC ne veut pas nécessairement dire que plus aucun rôle n'a le droit de faire de SELECT sur l'objet : ceux qui en avaient obtenu le droit directement ou via un autre rôle l'ont toujours. De même, révoquer SELECT d'un utilisateur ne l'empêchera peut-être pas d'utiliser SELECT si PUBLIC ou un autre de ses rôle a toujours les droits SELECT.

Si GRANT OPTION FOR est précisé, seul l'option de transmission de droit (grant option) est supprimée, pas le droit lui même. Sinon, le droit et l'option de transmission de droits sont révoqués.

Si un utilisateur détient un privilège avec le droit de le transmettre, et qu'il l'a transmis à d'autres utilisateurs, alors les droits de ceux-ci sont appelés des droits dépendants. Si les droits ou le droit de transmettre du premier utilisateur sont supprimés, et que des droits dépendants existent, alors ces droits dépendants sont aussi supprimés si l'option CASCADE est utilisée. Dans le cas contraire, la suppression de droits est refusée. Cette révocation récursive n'affecte que les droits qui avaient été attribués à travers une chaîne d'utilisateurs traçable jusqu'à l'utilisateur qui subit la commande REVOKE. Du coup, les utilisateurs affectés peuvent finalement garder le droit s'il avait aussi été attribué via d'autres utilisateurs.

En cas de révocation des droits sur une table, les droits sur les colonnes correspondantes (s'il y en a) sont automatiquement révoqués pour toutes les colonnes de la table en même temps. D'un autre côté, si un rôle a des droits sur une table, supprimer les mêmes droits pour des colonnes individuelles n'aura aucun effet.

Lors de la révocation de l'appartenance d'un rôle, GRANT OPTION est appelé ADMIN OPTION mais le comportement est similaire. Notez aussi que cette forme de la commande ne permet pas le mot GROUP.

Notes

Un utilisateur ne peut révoquer que les droits qu'il a donnés directement. Si, par exemple, un utilisateur A a donné un droit et la possibilité de le transmettre à un utilisateur B, et que B à son tour l'a donné à C, alors A ne peut pas retirer directement le droit de C. À la place, il peut supprimer le droit de transmettre à B et utiliser l'option CASCADE pour que le droit soit automatiquement supprimé à C. Autre exemple, si A et B ont donné le même droit à C, A peut révoquer son propre don de droit mais pas celui de B, donc C dispose toujours de ce droit.

Lorsqu'un utilisateur, non propriétaire de l'objet, essaie de révoquer (REVOKE) des droits sur l'objet, la commande échoue si l'utilisateur n'a aucun droit sur l'objet. Tant que certains droits sont disponibles, la commande s'exécute mais ne sont supprimés que les droits dont l'utilisateur a l'option de transmission. La forme REVOKE ALL PRIVILEGES affiche un message d'avertissement si les options de transmissions pour un des droits nommés spécifiquement dans la commande ne sont pas possédés. (En principe, ces instructions s'appliquent aussi au propriétaire de l'objet mais comme le propriétaire est toujours traité comme celui détenant toutes les options de transmission, ces cas n'arrivent jamais.)

Si un superutilisateur choisit d'exécuter une commande GRANT ou REVOKE, la commande est exécutée comme si elle était lancée par le propriétaire de l'objet affecté. Comme tous les droits proviennent du propriétaire d'un objet (directement ou via une chaîne de transmissions de droits), un superutilisateur peut supprimer tous les droits sur un objet mais cela peut nécessiter l'utilisation de CASCADE comme expliqué précédemment.

REVOKE peut aussi être effectué par un rôle qui n'est pas le propriétaire de l'objet affecté mais qui est un membre du rôle qui possède l'objet ou qui est un membre d'un rôle qui détient les droits WITH GRANT OPTION sur cet objet. Dans ce cas, la commande est exécutée comme si elle avait été exécutée par le rôle qui possède réellement l'objet ou détient les droits WITH GRANT OPTION. Par exemple, si la table t1 est possédée par le rôle g1, dont le rôle u1 est membre, alors u1 peut supprimer des droits sur t1 qui sont enregistrés comme donnés par g1. Ceci incluera les dons de droits effectués par u1 ainsi que ceux effectués par les autres membres du rôle g1.

Si le rôle exécutant REVOKE détient les droits indirectement via plus d'un chemin d'appartenance, le rôle indiqué comme ayant effectué la commande est non déterminable à l'avance. Dans de tels cas, il est préférable d'utiliser SET ROLE pour devenir le rôle que vous souhaitez voir exécuter la commande REVOKE. Ne pas faire cela peut avoir comme résultat de supprimer des droits autres que ceux que vous vouliez, voire même de ne rien supprimer du tout.

Voir Section 5.7, « Droits » pour plus d'informations sur les types de droit spécifiques, ainsi que sur la façon pour inspecter les droits des objets.

Exemples

Enlève au groupe public le droit d'insérer des lignes dans la table films :

REVOKE INSERT ON films FROM PUBLIC;
   

Supprime tous les droits de l'utilisateur manuel sur la vue genres :

REVOKE ALL PRIVILEGES ON genres FROM manuel;
   

Notez que ceci signifie en fait « révoque tous les droits que j'ai donné ».

Supprime l'appartenance de l'utilisateur joe au rôle admins :

REVOKE admins FROM joe;
   

Compatibilité

La note de compatibilité de la commande GRANT(7) s'applique par analogie à REVOKE. Les mots clés RESTRICT ou CASCADE sont requis d'après le standard, mais PostgreSQL™ utilise RESTRICT par défaut.

Voir aussi

GRANT(7), ALTER DEFAULT PRIVILEGES(7)