PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.

Version anglaise

REINDEX

REINDEX — reconstruit les index

Synopsis

REINDEX [ ( VERBOSE ) ] { INDEX | TABLE | SCHEMA | DATABASE | SYSTEM } nom

Description

REINDEX reconstruit un index en utilisant les données stockées dans la table, remplaçant l'ancienne copie de l'index. Il y a plusieurs raisons pour utiliser REINDEX :

  • Un index a été corrompu et ne contient plus de données valides. Bien qu'en théorie, ceci ne devrait jamais arriver, en pratique, les index peuvent se corrompre à cause de bogues dans le logiciel ou d'échecs matériels. REINDEX fournit une méthode de récupération.

  • L'index en question a « explosé », c'est-à-dire qu'il contient beaucoup de pages d'index mortes ou presque mortes. Ceci peut arriver avec des index B-tree dans PostgreSQL™ sous certains modèles d'accès inhabituels. REINDEX fournit un moyen de réduire la consommation d'espace de l'index en écrivant une nouvelle version de l'index sans les pages mortes. Voir Section 24.2, « Ré-indexation régulière » pour plus d'informations.

  • Vous avez modifié un paramètre de stockage (par exemple, fillfactor) pour un index et vous souhaitez vous assurer que la modification a été prise en compte.

  • La construction d'un index avec l'option CONCURRENTLY a échoué, laissant un index « invalide ». De tels index sont inutiles donc il est intéressant d'utiliser REINDEX pour les reconstruire. Notez que REINDEX n'exécutera pas une construction en parallèle. Pour construire l'index sans interférer avec le système en production, vous devez supprimer l'index et ré-exécuter la commande CREATE INDEX CONCURRENTLY.

Paramètres

INDEX

Recrée l'index spécifié.

TABLE

Recrée tous les index de la table spécifiée. Si la table a une seconde table « TOAST », elle est aussi réindexée.

SCHEMA

Recrée tous les index du schéma spécifié. Si une table de ce schéma a une table secondaire (« TOAST »), elle est aussi réindexée. Les index sur les catalogues systèmes partagées sont aussi traités. Cette forme de REINDEX ne peut pas être exécutée dans un bloc de transaction.

DATABASE

Recrée tous les index de la base de données en cours. Les index sur les catalogues système partagés sont aussi traités. Cette forme de REINDEX ne peut pas être exécutée à l'intérieur d'un bloc de transaction.

SYSTEM

Recrée tous les index des catalogues système à l'intérieur de la base de données en cours. Les index sur les catalogues système partagés sont aussi inclus. Les index des tables utilisateur ne sont pas traités. Cette forme de REINDEX ne peut pas être exécutée à l'intérieur d'un bloc de transaction.

nom

Le nom de l'index, de la table ou de la base de données spécifique à réindexer. Les noms de table et d'index peuvent être qualifiés du nom du schéma. Actuellement, REINDEX DATABASE et REINDEX SYSTEM ne peuvent réindexer que la base de données en cours, donc ce paramètre doit correspondre au nom de la base de données en cours.

VERBOSE

Affiche un message de progression à chaque index traité.

Notes

Si vous suspectez la corruption d'un index sur une table utilisateur, vous pouvez simplement reconstruire cet index, ou tous les index de la table, en utilisant REINDEX INDEX ou REINDEX TABLE.

Les choses sont plus difficiles si vous avez besoin de récupérer la corruption d'un index sur une table système. Dans ce cas, il est important pour le système de ne pas avoir utilisé lui-même un des index suspects. (En fait, dans ce type de scénario, vous pourriez constater que les processus serveur s'arrêtent brutalement au lancement du service, en cause l'utilisation des index corrompus.) Pour récupérer proprement, le serveur doit être lancé avec l'option -P, qui inhibe l'utilisation des index pour les recherches dans les catalogues système.

Une autre façon est d'arrêter le serveur et de relancer le serveur PostgreSQL™ en mode simple utilisateur avec l'option -P placée sur la ligne de commande. Ensuite, REINDEX DATABASE, REINDEX SYSTEM, REINDEX TABLE ou REINDEX INDEX peuvent être lancés suivant ce que vous souhaitez reconstruire. En cas de doute, utilisez la commande REINDEX SYSTEM pour activer la reconstruction de tous les index système de la base de données. Enfin, quittez la session simple utilisateur du serveur et relancez le serveur en mode normal. Voir la page de référence de postgres(1) pour plus d'informations sur l'interaction avec l'interface du serveur en mode simple utilisateur.

Une session standard du serveur peut aussi être lancée avec -P dans les options de la ligne de commande. La méthode pour ce faire varie entre les clients mais dans tous les clients basés sur libpq, il est possible de configurer la variable d'environnement PGOPTIONS à -P avant de lancer le client. Notez que, bien que cette méthode ne verrouille pas les autres clients, il est conseillé d'empêcher les autres utilisateurs de se connecter à la base de données endommagée jusqu'à la fin des réparations.

REINDEX est similaire à une suppression et à une nouvelle création de l'index. Dans les faits, le contenu de l'index est complètement recréé. Néanmoins, les considérations de verrouillage sont assez différentes. REINDEX verrouille les écritures mais pas les lectures de la table mère de l'index. Il positionne également un verrou exclusif sur l'index en cours de traitement, ce qui bloque les lectures qui tentent de l'utiliser. Au contraire, DROP INDEX crée temporairement un verrou exclusif sur la table parent, bloquant ainsi écritures et lectures. Le CREATE INDEX qui suit verrouille les écritures mais pas les lectures ; comme l'index n'existe pas, aucune lecture ne peut être tentée, signifiant qu'il n'y a aucun blocage et que les lectures sont probablement forcées de réaliser des parcours séquentiels complets.

Ré-indexer un seul index ou une seule table requiert d'être le propriétaire de cet index ou de cette table. Ré-indexer une base de données requiert d'être le propriétaire de la base de données (notez du coup que le propriétaire peut reconstruire les index de tables possédées par d'autres utilisateurs). Bien sûr, les superutilisateurs peuvent toujours tout ré-indexer.

Exemples

Reconstruit un index simple :

REINDEX INDEX my_index;
   

Recrée les index sur la table ma_table :

REINDEX TABLE ma_table;
   

Reconstruit tous les index d'une base de données particulière sans faire confiance à la validité des index système :

$ export PGOPTIONS="-P"
$ psql broken_db
...
broken_db=> REINDEX DATABASE broken_db;
broken_db=> \q
   

Compatibilité

Il n'existe pas de commande REINDEX dans le standard SQL.